Eurovision 2014, nous y étions!

Et oui, cette année l’Eurovision était à Copenhague! Même si comme tout bon français qui se respecte, nous n’avons jamais témoigné le moindre intérêt pour cet événement annuel, c’était l’occasion de se rapprocher du mode de vie danois, qui eux, sont à fond (et de ne pas se faire lapider sur la place publique pour ne pas avoir regardé).

D’ailleurs, ils ont gagné l’année dernière, c’est pour ça que ça se passe ici cette année. L’Eurovision c’est donc ce concours de musique européen (au sens très très étendu, avec Russie, Israël et d’autres qui ne sont pas vraiment en Europe, mais bon), qui vise à rapprocher les peuples tout en montrant les différences culturelles de chacun. Bien.

 

Copenhague avait vu les choses en grand, puisque ce n’est pas moins de 3 écrans géants qui étaient placés en centre ville pour permettre à la foule de regarder ensemble cette émission de folie.

 

Photo : Good job Conchita :) #Unstoppable #Eurovision #Copenhagen2014IMG_2763

Malgré la pluie, il y avait beaucoup beaucoup de monde dans les rues hier soir, un peu comme pour les finales de coupes du monde de foot à Paris. Evidemment c’était pas la même ambiance.

Il y avait même les drapeaux européens (mais pas LE drapeau européen) projetés sur le bâtiment derrière (le Danemark sur la photo, mais ça changeait tout le temps). La ville était aussi décorée (depuis un mois environ) aux couleurs de l’Eurovision, avec banderoles et affiches partout, et même plus récemment la construction d’un village Eurovision avec des stands divers (nourritures, jeux, radios …)

 (Oui, ces tarés comptaient les jours qui les séparaient de ce moment de gloire nationale. 104 jours restants sur ce panneau, donc.)

Le show en lui-même (à voir ou revoir ici: http://www.eurovision.tv/page/webtv?program=102853) était sympa, même si on ne peut pas trop comparer aux autres années, faute d’assiduité. On notera quand même de forts applaudissements pour le Danemark dans la rue (normal), mais aussi pour l’Ukraine, alors que la Russie était allègrement huée. Une coïncidence sans doute.

IMG_2768

Les prestations étaient hétérogènes, avec certaines que nous avons beaucoup aimées:

Celle du Danemark, très pop-entraînante:

Celle de la Finlande, plus rock:

La suisse, qui était originale avec les sifflements:

La pologne, spéciale cliché des femmes slaves:

Et d’autres moins sympas, au hasard, celle de la France, qui d’ailleurs était parmi les seules à ne pas être en anglais …

 

Les résultats finaux (moitié jury/moitié vote du public, sachant qu’on ne pouvait pas voter pour soi), donnent:

Avec donc l’Autriche en premier, et la France en dernier (avec 145 fois moins de points, quand même). Je pense qu’on a battu un record de nullité. Il faut ajouter à cela l’incapacité/le manque de volonté de la part de la France de parler en anglais. Pour la chanson, c’est une chose, disons que c’est pour montrer notre culture (super image, France=Moustache …). Mais BORDEL. Pourquoi la présentatrice qui annonçait le résultats des votes pour la France a été la seule à ne pas le faire en anglais? Elle a parlé des plombes en plus. Grosse honte de devoir traduire aux gens ce qu’elle disait, ce n’était même pas sous-titré… Il est temps se réveiller, douce France. Notre belle langue n’est plus LA longue mondiale depuis plus d’un siècle, et à vouloir s’obstiner à la parler, on se ferme au reste du monde (et on est mauvais en anglais). La preuve, nos résultats médiocres à l’Eurovision, qui symbolise pourtant le rapprochement entre les peuples européens. La réponse est claire: personne ne veut être proche de nous. Comment leur en vouloir en même temps? Pourquoi vouloir être ami avec un peuple aussi snob qui ne daigne même pas parler en anglais pendant sa minute d’audience internationale d’un concours international?! Nous sommes le seul pays dont les voisins n’ont pas voté pour. C’est bien un signe.

Ceci étant dit, et bien dit, continuons.

 

L’Autriche est première, plus grâce au chanteur qu’à la chanson (pas mal mais pas extraordinaire). L’artiste transgenre, qui porte la victoire de son pays, devient ainsi le symbole d’une Europe ouverte et bataillant pour les droits de l’homme au sens le plus large possible. C’est bien sur un choix politique et non artistique, mais autant qu’il se porte sur un porteur d’espoir et de tolérance que sur la Russie (au hasard) par peur de manquer de gaz.

(Toutes les musiques ici: http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=1893.)

Allez, on se consolera en se disant qu’on est certes derniers de la finale, mais qu’on s’y est quand même qualifiés. Donc on est pas les derniers d’Europe. MAIS BON …

 

Peut-être des conseils pour gagner l’année prochaine?

http://www.dailymotion.com/video/xzxw77_gagner-l-eurovision-en-cinq-etapes_news

 

(les propos tenus dans cet article n’engagent que moi, Florent)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s